segunda-feira, 25 de fevereiro de 2013

Boris Vian no seu Les Fourmis

actual como nunca. com o sentido de humor certo. tudo no sítio.

"Lune et Paton se dirigèrent vers la table sept où ils trouvèrent Arrelent et Poland, deux des fliques les plus arriérés de l'Ecole ce qu'ils compensaient par un culot peu commun. Ils s'assirent tous dans un gargouillis de chaises écrasées.
- Ca a marché? a demandé Lune à Arrelent.
- De la kouille en barre ! répondit Arrelent. Ils m'ont donné une vioque d'essai qui avait au moins soixante-dix piges, et dure comme un cheval, la garce !
- Moi j'ai cassé neuf dents à la mienne d'un seul coup, dit Poland. L'examinateur m'a félicité.
- J'ai pas eu de veine, insistait Arrelent. Elle m'a tellement fichu en rogne que j'ai loupé mon passage à la pèlerine plombée.
- Je sais pourquoi, dit Paton. Ils n'en trouvent plus assez dans les quartietrs pauvres, alors ils nous en donnent qui viennent d'endroits mieux nourris. Elles tiennent mieux le coup. Pour les femmes, remarque, ça peut encore aller, mais ce matin j'ai eu du mal à enfoncer mon bâton dans l'oeil de mon type ...
- Oui, dit Arrelent, moi j'avais prévu le coup. J'ai un peu truqué mon bâton.
Il le leur montra. Adroitement, il en avait appointé l'extrémité.
- Comme dans du beurre, dit-il. J'ai fait un effort terrible et j'ai regagné deux points de plus. Ça m'a rattrapé d'hier ...
- Les gosses aussi sont durs cette année, dit Lune. Celui que j'avais hier matin, je n'ai pu lui casser qu'un poignet à la fois. Les chevilles, j'ai du y aller à coup de souliers. C'est dégueulasse.
-C'est la même chose, dit Arrelent. Ceux de l'Assistance, on ne peut plus en avoir. Ça, c'est des gosses de fourrière, alors on ne peut pas savoir. Tu tombes sur un bon ou tu tombes sur un mauvais. C'est la chance. Ceux qui étaient bien nourris, ils sont difficile à amocher vite. Ils ont des peaux dures.
- Moi, dit Poland, les plombs de ma pèlerine, ils se sont décousus, alors il ne m'en restait que sept sur seize, j'ai du taper deux fois plus vite, ce que j'étais crevé, parole d'homme !... Mais le sergent, il bichait dur de voir ça. Il m'a simplement dit de les coudre plus solide la fois d'après. J'ai été pénalisé.
Ils s'arrêtèrent de parler car on amenait la soupe. Lune saisit la louche et la plongea dans la marmite. C'était de la soupe de chevrons avec du gras qui nageait. Ils s'en servirent de grosses portions."

Boris Vian
"Les bons Élèves"
Les Fourmis

Sem comentários:

Clarice Lispector

À Descoberta do Mundo, Clarice Lispector, Relógio de Água